AESCULTURAS (22)

Même lorsqu’elles ne figurent pas des corps humains ou animaux les peintures et sculptures de Jacques Canonici sont résolument organiques. Les galbes et les courbures des fruits, des citrouilles, des têtes d’ail évoquent l’organique en tant que totalité quasi charnelle. Et la couleur, dans sa franchise, fait ressortir une matière qu’il faut bien dire vivante – là même où une désignation paresseuse parlerait de natures mortes. Still life, dit plus justement la langue anglaise.

Roland Chemama